ROAD BOOK TOUR D’ASIE 2008-2009 / PART 16 / La Thaïlande.

01/01/2009. Une nouvelle année ! Un nouveau voyage : La Thaïlande.

Tout a commencé il y a 4 mois et demi et pourtant…

Aujourd’hui on part en vacances… A nous le farniente, le soleil et les cocktails de crevettes !!! On part en Thaïlande !!!

A peine embarqués dans nôtre A 330 que les effluves d’orchidée nous titillent le nez… jolis sourires suivis du « Sawadee Ka »… le bonjour Thaïlandais.

sièges colorés immaculés… moquette moelleuse sous nos pieds nus… Et le repas… mon dieu que c’est bon !!! Petite salade de papayes encore vertes et poivrons marinés en starter, poulet à la citronnelle et des fruits pour la digestion !!!

Arrivés à l’aéroport de Bangkok, c’est un 35° humide qui nous accueille !!! Nous retrouvons la route du 24 avril 2006. C’était alors nôtre première virée en Thaïlande, nôtre premier voyage en amoureux et peut-être le déclenchement de tout ça…

L’aéroport… Bamglanphu… Khao San road…

Les souvenirs reviennent, de plus en plus nets, tout se redessine…

Bangkok et ses grandes enseignes aux couleurs acidulées, ses jeux de lumières, ses néons phosphorescents, un air de Disneyland, un vent de folie !!!

Les yeux écarquillés, nous avançons sans regarder où le pied va se poser, sans risquer la chiasse bovine !!!

Les stands de bouffe tous les deux mètres, fruits pressés, brochettes caramélisées, nouilles sautées, sauterelles, criquets et autres étrangetés…

Pas de rabatteurs épuisants… que c’est reposant !! La Thaïlande, c’est easy !

On qualifie Bangkok de mégalopole tentaculaire mais personnellement, après avoir flirté avec les villes indiennes, je trouve que c’est le paradis !!!

Et nous avons bien envie de croquer dans toutes ses douceurs !!!

Nous retrouvons en deux petites minutes la ruelle de la guest house où nous avions séjourné il y a trois ans. C’est une drôle d’impression que d’arriver dans un endroit connu, avoir des repères… ça fait bien longtemps que ça ne nous est pas arrivé !!!

A peine nos sacs posés dans nôtre cellule surchauffée que nous sommes déjà repartis, direction la bouffe et en position sourire s’il vous plait !!!

Malgré la fatigue, nous nous éternisons dans les rues de Bangkok comme si on risquait de se faire renvoyer en Inde d’une minute à l’autre. On veut tout voir, tout faire et surtout tout goûter !!!

  Une escale à Bangkok
Les rues de Bangkok, Thailande.
Bateau taxi à Bangkok.
Bangkok la tentaculaire.
Les rues de Bangkok.

03/01/2008. Bangkok et sa faune. Thaïlande.

Je vous l’assure, si vous venez à Bangkok vous ne verrez pas que des monuments ou des gaz à effet de serre !!! Il y a aussi la faune bangkokienne qui demande toute nôtre attention.

 

Analyse de quelques-unes de ces espèces endémiques :

– Le « Old farang » (vieil étranger) : Occidental de sexe masculin, la cinquantaine. Cette espèce voyage en solitaire. Après s’être fait implanter et recolorer les cheveux dans un salon de beauté thaïlandais, il se vante d’être irrésistible auprès de la gente féminine thaïlandaise.

Le but de son voyage est de trouver le gros lot, la jeune fille tout juste majeure, et de flatter son sex-appeal.

 

– Le « Rasta farang » : Occidental âgé de 25 à 35 ans. Cette espèce voyage aussi bien en solitaire qu’en meute.

Caractéristique : pue le chien mouillé et le tabac froid.

Look : dread lokes, pantalon large, tee-shirt troué et collier de coquillages.

Son but : Voyager pas cher, fumer des pétards et boire des bières. Etre cool. Et enculer le système.

 

– L’ « Ethno farang » : Agé de 25 à 45 ans, cette espèce voyage en binôme.

Caractéristique : admire la culture thaï et déteste la présence des autres touristes.

Look : Pantalon ou short à multiples poches, chemise, sac à dos, lonely planet dans les mains et appareil photo gros objectif autour du cou.

Son but : Sortir des sentiers battus, revenir chez lui différent et ramener de beaux clichés.

 

– La « Hilton thaï » : Thaïlandaise de 25 ans. Fille de promoteur immobilier.

Caractéristique : large effluve de parfum et possède un petit chien hargneux !!

Look : Paris Hilton. Lunette Gucchi et sac Vuiton pour ranger son chien.

Son but : Dépenser toujours plus.

 

– La « Hilton farang » : Jeune occidentale de 25 ans, souvent anglaise.

Caractéristique : blonde, n’a pas de chien dans son sac mais des capotes.

Look : même look que l’espèce décrite ci-dessus…mais porte des contrefaçons.

Son but : Brancher le patron d’un bar en vogue et être plus jolie que sa copine.

 

– Le « Lady Boy » : Jeune femme superbe de sexe masculin.

Caractéristique : Vraiment superbe, apparence vraiment trompeuse.

Le Lady Boy est la hantise du Old farang.

De nombreuses autres espèces peuplent les rues de Bangkok comme le « Rock‘n roll farang », le « Dicaprio farang »…Voici juste une petite analyse rapide des espèces les plus communes !!!

 

Dans les rues de Bangkok.

Khao San Road, Bangko, Thailande.

Khao San Road, Bangkok, Thailande.

Les rues animées de Bangkok.

TukTuk à Bangkok, Thailande.

06/01/2009. Bangkok. On se casse ???

Tout le monde est arrivé !!! Flo, le meilleur pote de mon meilleur pote retrouvé par hasard sur Bangkok. Hilde et Jérôme avec qui on a sympathisé pendant nôtre escapade autour des Annapurnas et Hugues nôtre nouveau pote Québécois. Nous voici dans la peau des « Rasta farang » qui se déplacent en meute. Et quel est le lieu préféré des « Rasta farang » ??? Un hamac sous un cocotier bien sûr !!! Nous jetons nôtre dévolu sur Koh Pha-Ngan, une ile de 193 km² bordée par les eaux du Golf de Thaïlande.

07/01/2008. Koh Pha-Ngan. Thaïlande.

En petite meute de voyageurs exercés, nous nous organisons vite. Le but, se déplacer et se loger à moindre coût !!! On est « Rasta farang » ou on ne l’est pas !!!! Pour se faire, éviter le plan « monter dans un des taxis-pickup qui nous attendent au bout de l’embarcadère » ou alors « accepter par simplicité l’offre des rabatteurs qui nous assure que leur hôtel est le moins cher, que tout est complet, que c’est la haute saison, que… na ni na na… » toujours un bon argument !!! Mais, choper un pick-up à la sortie de la ville.

Bien sûr, pour rester en adéquation avec les habitudes de vie de nôtre espèce nous choisissons d’aller le plus loin possible, se disant que plus c’est loin moins c’est cher !!!

Nous arrivons donc à Ao Thong Nai Pan Yai (effectivement c’est un nom à coucher dehors !!) Nous sortons du taxi comme des coqs se félicitant de la rapidité des opérations et des 30 % de remise sur la course. Maintenant, il nous faut trouvé la petite hutte à 100 baths.

Nous déchantons vite, toutes les réceptionnistes nous annoncent comme premier prix 500 baths soit 11 euros. Deux fois plus cher que les prix qu’on nous a proposés sur le port !!! … ???

Oui, les voyageurs exercés ressemblent à six peluts avec leurs gros sacs à dos sur la plage qui se disent : « benh qu’est-ce qu’on fait ??? » Pour remuer le couteau dans la plaie Hugues nous rappelle qu’une femme nous a proposé à nôtre arrivée au port des Bungalows à 200 baths avec le taxi gratuit. Merci Hugues !!!

Mais… nous ne lâchons pas le morceau, nous allons le trouver nôtre bungalow moins cher que gratuit !!! On décide de se séparer.

C’est Hilde et Jérôme qui nous trouve la perle rare !!!! 200 baths pour un petit bungalow avec hamac avec vue sur la mer. Le paradis !!! Bon certes il est dans la jungle, peut-être à 30 mètres au dessus de la mer, certes les toilettes sont à 20 mètres au milieu de la végétation luxuriante mais un « Rasta farang » n’est pas forcément un fainéant surtout quand il s’agit d’économiser 100 baths pour pouvoir s’acheter deux bières de plus !!!

Sur le bateau pour Koh Phangan.

Notre cahute dans la jungle - Koh Phangan - Thailande

Coucher de soleil à Koh Pha Ngan - Thailande.

9/01/2008. Koh Pha Ngan. Thaïlande.

Je sais pas si c’est l’approche de la pleine lune mais les éléments sont déchainés aujourd’hui !!! C’est un carnage !!! Ce matin, des milliers de petites méduses se sont échouées laissant la plage maculée de petits points bleus de la taille d’une pièce de 2 €. Des poissons lunes également se sont laissés surprendre par la déferlante…

Nous avons ce matin à la place de nos serviettes de bains un véritable cimetière de cnidaires et de molidés. Mais Mer n’en a que faire et continue d’envoyer ses enfants sur terre.

Ce n’est pas ce cimetière d’espèces gluantes qui va pourtant me marquer le plus dans cette journée traumatisante !!!

La scène s’est passée à la douche qui n’est rien d’autre qu’un cagibis perdu dans la végétation. Jérôme est parti au port raccompagner Flo qui rentre en France après un périple de deux ans.

En personne flippée des serpents, j’examine la cabine avant de rentrer… rien en vu !!! Je rentre sûre de moi dans le cagibis en rigolant de mon excès de paranoïa, ferme la porte, pose mes affaires, commence à me déshabiller, me retourne vers la porte et là… un serpent !!!

Il est en haut coincé dans l’angle intérieur de la porte, il est petit, peut-être une quarantaine de centimètres, noir et gris. Mais bien trop affreux !!!

« Je me suis enfermée avec un serpent sur la porte !!! Mais pourquoi ça tombe sur moi ?? »

Inspiration… serrage de fesses… expiration… serrage de dents… main tremblante sur la poignée… ouverture : « cours Céline !!! »

Je cours jusqu’au bungalow d’Hilde et Jérôme : « Jé… (inspiration) Jé… (inspiration) Jé…rôme ?? Un… un… un sssssserrr…rpent (grosse inspiration) dans la douche !!! J’ai… j’ai… mes… mes… affaires de… dedans… »

A ce moment-là, la femme de ménage passe, alors en anglais ça donne : « Ssssssnake… snake in the… the… shower !!! »

Je sais, je raconte ça un peu comme un psychodrame mais pour moi c’est vraiment une phobie. Même quand j’en vois à la télé, il faut que je lève les pieds !!! Alors certains se demanderont : « Mais pourquoi elle a choisi de voyager dans des pays tropicaux si elle est autant flippée par les animaux rampants ???? » ou « Elle n’est pas au bout de ses peines… » Je sais, c’est-ce que je me dis tous les jours et vous avez entièrement raison. Je commence d’ailleurs à réfléchir à nôtre prochain voyage : le grand nord !!!

Bref, la fin de mon psychodrame !!! Jérôme et un gars du personnel se sont mis à chercher mon agresseur ou l’agressé ??? Ils ont tout épluché mais n’ont rien trouvé !!! Après ma description du monstre le jeune m’a laissé entendre qu’il était venimeux.

Cet épisode m’a vraiment traumatisée et créée une nouvelle phobie : les chiottes !!!

 

Tempête à Koh Phangan. Thailande.

10/01/2009. Koh Pha Ngan ou l’île aux serpents.

Cet endroit est vraiment infesté de serpents !!! Hugues, gaffeur, vient de m’apprendre que la veille de mon chiotte, un mamba a été attrapé sous l’escalier du restaurant.

Et ce soir, je suis sur le lit quand j’entends les deux Jérôme parler à voix basse sur nôtre balcon. Je sors illico et demande direct :

« Il y a un serpent c’est ça ??? »

Effectivement, un serpent cette fois-ci de taille plus imposante vient de passer devant nôtre bungalow. Cette fois-ci je craque et implore mon chéri de quitter cet endroit dès le lendemain matin !!! J’en ai marre de pisser dans des bouteilles, j’en ai marre de sursauter à chaque bruissement de feuille et j’ai surtout envie d’oublier ces bébêtes pendant un moment !!! Jérôme comprend de suite, lui aussi commence à trouver qu’il y en a un peu trop dans le coin !!!

Arc-en-ciel à Koh Pha Ngan, Thailande.

11/01/2009. Le bateau c’est rigolo ou la Gerby partie !!!

On savait pourtant que cette nuit était célébrée la Full Moon Party mais on n’avait absolument pas pensé que ça pouvait être une mauvaise idée que de prendre le bateau un lendemain de Full Moon !!! Surtout quand la mer est déchainée !!! Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une rave géante organisée à chaque pleine lune, pouvant arriver à rassembler 12000 personnes quand même !!!

Donc ce matin, c’est la débandade !!! Ça continue de picoler, de danser, de rigoler sur le pont du bateau. Ça fait les coqs !!!

Plus on s’éloigne du port, plus les vagues grandissent et plus ça glousse !!! Ahhh ça gigotte… ouhhh le manège… ouche ça éclabousse !!!

Rigolez, rigolez, on verra dans deux heures !!!

Les rires ne tardent pas à se transformer en râleries, puis en gémissements, puis…

Le coup d’envoie est lancé par deux jeunes filles. Une arrive en courant de la salle intérieure du bas, l’autre en titubant du pont supérieur pour arriver en même temps au lavabo et… c’est parti pour la Gerby partie !!!

Ça gerbe par-dessus bord, en haut, en bas, ça se jette sur les toilettes, ça finit par terre, ça titube, ça se gamelle…

Nous n’avons jamais vu autant de gens vomir en même temps, c’est un véritable carnage !!! Les membres d’équipage tentent de donner quelques sacs plastiques, quelques comprimés mais il est déjà trop tard !!!

La mer est vraiment déchaînée, des murs bleus s’abattent à tribord et montent jusqu’en haut du deuxième pont. Même l’équipage se met à rendre entre deux distributions de sacs plastiques !! Un vrai film d’horreur en 3D !!!

 

16/01/2001. C’est les vacances !!!! C’est cool la Thaïlande.

Je vous l’accorde ! C’est vrai que je ne me foule pas trop dans l’écriture de nôtre journal de bord et dans l’actualisation du site !!! Mais, mettez vous à notre place… On est en Thaïlande. Comment trouver le temps d’écrire, de s’enfermer dans sa chambre quand dehors… c’est le paradis ?? Quand on peut passer sa matinée à faire du snorkelling au milieu des poissons multicolores… puis faire une longue pause pour siroter un jus de fruits pressés à l’ombre d’un cocotier, passer son après-midi à jouer aux raquettes sur la plage et c’est déjà l’heure de l’apéro !!! Et après quelques « Chang » (bière locale), difficile de différencier le « b » du « p » ou le « v » du « f » sur le clavier et puis de toute manière c’est la faute à Laurent si nous nous laissons ainsi aller à la farniente !!! Nous ne sommes que deux petits jeunes impuissants devant la joie de vivre de Laurent !!!

Laurent, on l’a rencontré pendant la Gerby partie, lui aussi est resté indemne. Laurent, il est de Mârseilleuh et il parleuh commeuh ça euh !! Laurent, il est maçon et il travaileuh beaucoup alors il avait besoin de vacanceuh !!! Laurent, c’est un bon vivant !!!

Alors quand on tombe sur un gars comme ça on ne peut pas résister et on explose son budget journalier !!!! On commande trois plats au lieu d’un… et manger ça assèche alors on picole… et comme picoler ça donne faim alors on remange et ainsi de suite !!! Et après comment voulez-vous que je trouve les touches sur le clavier… alors j’écris pas !!!

Laurent c’est un chouette type ! On n’en rencontre pas tous les jours des gars comme ça !!! Souvent, je trouve décevantes les conversations que nous pouvons avoir avec certains voyageurs, qui se contentent de dire « j’ai fait… » ou « je connais… » ou « je suis… » ou « oui mais tu sais… » qui déballent leurs histoires, leurs voyages comme des trophés… qui cherchent à analyser, toujours analyser, qui font dans l’interprétation et dans la démonstration comme je le fais aussi d’ailleurs !!! Et bien je trouve ça non seulement décevant mais aussi fatiguant !! Je suis fatigante !!!

Mais Laurent c’est pas ça !!! Analyser quoi ? Se vanter de quoi ??? Non Laurent, c’est pas du tout ça !!! Non Laurent il vit, il ne perd pas de temps à faire dans la rhétorique. Il veut faire ça alors il fait ça !! Il ne veut plus faire ça alors il ne fait plus ça !!! Et advienne que pourra !! Et il en a fait des choses !!!

Il sait partager humblement sans démontrer, il sait écouter sans juger ni interpréter. C’est très agréable de partager du temps avec une personne comme ça, c’est reposant mais ça fait mal au porte-monnaie !!!

Un ricard à Koh Tao, Thailande

Koh Tao, Thailande.Vacances à Koh Tao, Thailande.Paysage idyllique à Koh Tao, Thailande.Plages Koh Tao, Thailande.

18/01/2009. Un nouveau départ.

Après une petite semaine à bouffer des « no name » (beignets salés), à siroter des cocktails à longueur de journée et à jouer les vacanciers avec Laurent, nous reprenons la route !!! Pas pour très loin, à peine deux kilomètres !!!

Fini les vacances, il faut reprendre le budget en main sinon on est de retour plus tôt que prévu !!!

Nous avons trouvé une petite chambre en sous-sol d’une maison pas très lumineuse mais qui a le mérite d’être pas chère. Fini le bungalow les pieds dans l’eau !!! Fini de dépenser sans compter, on reprend les vieilles habitudes de voyageurs fauchés !!!

La chambre a beau être moins agréable qu’a Chalok Ban Kao, nous nous y sentons mieux !!! Premier bon point, un nouveau patron !!! L’autre était un espèce de gros conard raciste !!! Il a même refusé de nous servir une fois !!

Là, nous avons Mr J, un révolutionnaire ce gars-là !!!! Il passe ses journées à confectionner des pancartes très engagées contre son gouvernement et à les accrocher sur tous les mûrs de sa guest house et de son magasin !!!

Deuxième bon point, le lieu !!! Nous avons troqué nôtre plage de strings aux couleurs acidulées et de gros muscles enduits d’huile de coco pour une petite plage à côté d’un chantier naval beaucoup plus authentique !!! Nous retrouvons l’impression d’être en Thaïlande et non sur une plage genre Ibiza !!

Troisième bon point, nous sommes juste à côté du port où abondent les petites gargotes de rue et où l’on peut se régaler pour trois fois rien !!!

Coucher de soleil sur le port de Koh Tao en Thailande.

L'eau turquoise de Koh Tao en Thailande.Coucher de soleil à Koh Tao.Cueillette de noix de coco à Koh Tao en Thaïlande.

20/01/2009. 25 ans en Thaïlande, ça se fête !!!

Tu sais ce que je veux mon chéri pour mon anniversaire ???? Du vin et des sandwiches jambon/fromage !!!!

Ça peut paraitre ridicule comme repas d’anniversaire mais quand on bouffe des currys et du riz depuis 4 mois on ne rêve que de ça, du bon pain, du vin et du boursin !!!!

Voilà comment on s’est retrouvé tous les deux dans le hangar à scooters de nôtre guest house à manger du pain de mie avec du fromage à hamburger, du jambon et du vin à 15 euros la bouteille pour fêter mes 25 printemps !!! Et bien c’était trop bien !!!

Malgré la distance, ma famille et celle de Jérôme ont trouvé le moyen de m’offrir le plus beau cadeau dont je pouvais rêver !!! Un mail !!!

« On a acheté les billets, on vous rejoint le 16 avril en Thaïlande !! »

Cette fois c’est sûr, je pourrai assommer ma maman de bisous dans trois mois !!!! Retrouver l’humour piquant de beau-papa, la douceur et la délicatesse de belle-maman, la connerie de mon frangin et ma tatie adorée !!! Dans trois mois on va se faire chouchouter…

 Du vin, du pain et du boursin pour mon anniversaire à Koh Tao.
 

25/01/2009. Snif ! Snif !!!!

Le visa arrive à son expiration. Il va falloir se décider à reprendre la route !!! Mais le problème c’est qu’on ne veut plus partir !!! Comment vouloir quitter cette petite ile, comment vouloir quitter la Thaïlande !!!

Depuis une semaine, nous avons nos petites habitudes !!

Au réveil, petit café dans le hangar puis direction le magasin de Tom avec qui on a sympathisé. Malgré son prénom c’est une fille et quelle fille ??!!! Une tornade !! Puis direction les brochettes de Jérôme !! Malheureusement pour moi, il ne s’en lasse pas… obligés d’y aller tous les midis !!!

L’après-midi, je me transforme en animatrice de centre aéré pour les enfants du chantier naval qui malheureusement ne sont pas scolarisés !!

Pendant que Jérôme, s’il ne joue pas avec nous, plonge avec les poissons ou s’abandonne à sa passion, la pêche !!

En fin d’après-midi, direction le port pour la pêche aux calamars pendant que je me régale devant le couché du soleil.

Puis le soir, direction Buddha View où travaille Qlyang, le fiancé de Tom. Nous y retrouvons l’ambiance des soirées entre copains autour d’un bon barbecue.

Ça fait bien 15 jours que nous sommes là, les gens commencent à s’habituer à nous, à nous parler, à chercher la conversation même si bien souvent la barrière de la langue est un obstacle.

Le contact, c’est ça que nous cherchions mais il faut déjà repartir !!!! Snif, snif…

Pêche aux calamars à Koh Tao.

Une soirée paisible à Koh Tao.

Coucher de soleil à Koh Tao, Thailande.

Partie de pêche à Koh Tao.

Carnet de route à Koh Tao, Thailande.

Carnet de route à Koh Tao, Thailande.

Carnet de route à Koh Tao, Thailande.

Carnet de route à Koh Tao, Thailande.

26/01/2009. Avant dernier jour à Koh Tao.

Ce soir, Tom et Qlyang nous ont organisé une petite soirée de départ. Nous avons acheté nos billets, nous partons demain à 14 h pour Bangkok !!!

Grand barbecue avec tout le staff de Buddha View !!! Nous faisons la connaissance de Somnuk, un petit ange !!! Il a 57 ans, il est peintre et est originaire de Chiang Mai dans le nord. Il est là pour son travail, il peint des fresques dans les chambres de l’hôtel. Il ne parle que quelques mots d’anglais mais nous arrivons facilement à comprendre l’essentiel : c’est un ange !!!

Il veut à tout prix que nous allions chez lui à Chang Mai et emmener Jérôme à la pêche. Il nous montre les photos de sa maison, de sa famille, nous montre la chambre que nous pourrions occuper… Mais nous partons demain…!!! Nous lui disons que nous revenons en avril avec nôtre famille et que nous risquons d’aller à Chiang Mai.

« Super, venez à la maison !!

– Mais nous serons sept !!!

– Pas de problème, j’ai une grande maison avec deux salles de bain et j’ai une voiture !!! »

Et c’est là que nous émettons l’idée de faire prolonger nôtre visa et de rester un mois de plus !! Un des amis de Tom nous dit qu’on peut le faire à Koh Samui sans problème et que ça coûte 1900 baths. Tom nous propose de changer nos billets.

« Ok la nuit porte conseil !!! On voit demain matin !! »

 

27/01/2009.

Après avoir vérifié l’info sur le lonely planet et en avoir discuté une bonne partie de la nuit entre nous, c’est décidé nous restons !!! C’est-ce que nous cherchions, nous imprégner… alors restons !!!!

Quand nous annonçons la nouvelle à Tom, elle saute partout comme une puce et court nous changer nos billets !!! A Buddha View, idem, tout le monde nous manifeste leur joie : « Alors vous restez pour toujours ???

– Ahhhhh ahhh ça se réfléchit !!!! »

Mais c’est Somnuk le plus heureux quand nous lui disons que nous venons chez lui dans quinze jours. Il s’empresse de nous remontrer les photos, les rivières où il pêche, les arbres fruitiers qu’il a dans son jardin… Muhhhmmm de bonne parties de pêche s’annoncent !!!!

  Coucher de soleil en Thaïlande.

Coucher de soleil, Thaïlande

28/01/2009. Koh Samui. Thaïlande.

Le bateau a pris du retard, le service de l’immigration ferme dans une heure… nous marchons à vive allure sous les 35° de Koh Samui !! Nous arrivons tout dégoulinant, affamés et salés par l’air marin au service de l’immigration !!! Nous avons tout ce qu’il faut, les photos d’identités, les photocopies de visa, tout va bien !!! On nous donne les imprimés à remplir que nous complétons soigneusement. On rend le dossier. La bonne femme les regarde longuement et nous dit : « Ok !…. (nous esquissons un sourire) … one week !!!!

– Quoi one week ??? No one month !!! 1900 baths, one month !!

– Yes, 1900 baths but only one week !!!! »

Nous insistons, rien à faire c’est une semaine ou rien !!! Nôtre visa expire demain, nos affaires sont à Koh Tao, nous n’avons plus le temps de sortir du pays, pas le choix !!!!

– Ok one week !!!! »

Et bien voilà le coup de tampon est sur le passeport !!! Pas de parties de pêche avec Somnuk et surtout 3800 baths plus 1500 baths de bateau soit 115 euros pour une semaine de plus !!! La pilule est dure à avaler !!!

 Le port de Koh Samui, Thailande.

29/01/2009.

La mer est calme, en quinze jours elle n’a jamais été aussi calme !!! Pas une vague, rien, plate comme si on avait tendu une bâche pour retenir ses flots !!! Le bateau glisse sans un remou, nous laissant devant un horizon lointain. Nos yeux scrutent dans l’espoir de voir quelques chose d’anormal dans la masse bleu !!! C’est d’abord de bien curieux poissons que nous apercevons, des poissons volants se donnant en spectacle !!! Oui oui on ne blague pas !!!! On n’a rien absorbé d’illicite !!! Effrayés par le bateau, ils sortent de l’eau et planent sur plusieurs mètres avant de replonger !!! Puis nôtre regard se pose sur l’anormal… loin devant le bateau, des remous… alors que tout le reste est plat ?? Ça se rapproche et nous voyons 6 masses onduler dans l’eau : des dauphins !!!! Ils sont loin, nous ne voyons que leurs dos émerger tous les deux mètres. J’ai envie de crier, de les appeler : « Ehhh les flippers venez !!! Et ne partez pas !!!! » Mais ils continuent leur route peu intéressés par ce bateau de farang !!! On a vu des dauphins, on a vu des dauphins !!! Après ça, les 115 euros n’ont plus aucune importance !!!

Tom nous attend impatiente sur le port : « Alors ? Alors ? Alors ?

– No visa ! Just one week !!!! »

Elle le prend pour elle et ne cesse de s’excuser. C’est pas grave Tom, une semaine c’est déjà bien et on revient en avril on a de la chance quand même !!!

Le soir, quand nous retrouvons Somnuk à Buddha view c’est autre chose. Il a l’air tellement déçu !!! Nous lui promettons d’essayer de venir le voir après le Laos. Et prévoyons une partie de pêche le lendemain afin de passer plus de temps ensemble durant cette dernière semaine.

Partie de pêche à Koh Tao.

04/02/2008. Bangkok.

Et voilà !!! C’est fini pour cette fois !! On s’en repart vers de nouvelles découvertes !! Vers de nouvelles rencontres !! Vers la deuxième partie de nôtre voyage !!! Bientôt six mois que nous sommes partis !!!

Après quasiment un mois sur les îles à s’abandonner à la farniente, nous retrouvons cette frénésie de découvrir, de partir sans savoir où l’on va, sans savoir à quoi s’attendre !!

Mais qui es-tu Laos ??? Que nous réserves-tu ????

Lire les autres ROAD BOOK Tour d’Asie 2008-2009

 

À PROPOS : Nous avons eu la chance de réaliser ce fabuleux périple il y a plus de 10 ans. Nous sommes partis mon compagnon et moi durant une année sur les routes asiatiques sans savoir ce que le voyage allait faire de nous. Aujourd’hui, nous savons ! Des Bourgeons sur le Bitume n’aurait certainement pas éclot sans cette intense et déroutante parenthèse. Il était évident pour moi de partager cela avec vous tant cela fait parti de notre ADN.
Je ne fais qu’un copier/coller du blog que j’avais ouvert à cette occasion, sans rien changer même si des fois, je vous l’avoue, je préférerais partager ce périple avec les 10 années de recul que j’ai aujourd’hui mais ce ne serait pas la réalité. Pour le petit scoop, même si nous ne savons pas de quoi la vie est faite, nous prévoyons de remettre le couvert ! Nous sommes partis il y a 10 ans, le jour des 30 ans de Jérôme, nous partirons donc le jour de mes 40 ans !

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :